Aspartame. © EFSA.

L’aspartame est un édulcorant artificiel puissant et faible en calories. C’est une poudre blanche inodore dont le pouvoir sucrant est environ 200 fois supérieur à celui du sucre. En Europe, son utilisation est autorisée en tant qu’additif alimentaire dans un certain nombre de denrées alimentaires, comme des boissons, des desserts, des confiseries, des produits laitiers, des chewing-gums, des produits hypocaloriques ou amaigrissants, et également comme édulcorant de table.

Cet édulcorant et ses produits de dégradation font, depuis plus de 30 ans, l’objet de recherches approfondies dont, notamment, des études expérimentales sur les animaux, des recherches cliniques, des études de consommation et épidémiologiques ainsi qu’une surveillance consécutive à la mise sur le marché. À la suite d’évaluations approfondies de sa sécurité, l’aspartame a été considéré sûr pour la consommation humaine et est autorisé depuis de nombreuses années dans de nombreux pays.

Dans l’Union européenne (UE), l’étiquetage apposé sur les aliments contenant de l’aspartame doit mentionner sa présence en indiquant soit son nom soit son numéro « E » (E 951).

Rôle de l’EFSA

La tâche principale de l’EFSA dans le cadre de l’évaluation de la sécurité de l’aspartame est de répondre à des demandes de conseils scientifiques faites par les gestionnaires des risques et de surveiller les publications scientifiques qui pourraient avoir une influence sur l’évaluation de la sécurité de cette substance. Dans le cadre du programme qui prévoit la réévaluation, avant 2020, de tous les additifs alimentaires ayant été autorisés dans l’UE avant le 20 janvier 2009, l’EFSA a été invitée à réévaluer l’aspartame. Cette réévaluation, qui devait à l’origine être finalisée au plus tard en 2020, a été avancée à 2013 à la suite d’une demande de la Commission européenne.

Dans le cadre de l’évaluation de la sécurité des additifs, l’EFSA établit, lorsque cela est possible (c.à.d. lorsque des informations suffisantes sont disponibles), une dose journalière acceptable (DJA) pour chaque substance. La DJA est la quantité d’une substance qu’un individu peut consommer quotidiennement pendant toute la durée de sa vie sans risque appréciable pour sa santé. Les DJA sont habituellement exprimées en milligrammes par kilogramme de poids corporel par jour (mg/kg pc/jour). La DJA peut s’appliquer à un additif spécifique ou à un groupe d’additifs ayant des propriétés similaires. Lorsqu’elle réévalue des additifs déjà autorisés, l’EFSA peut soit confirmer, soit modifier soit supprimer une DJA existante, à la suite d’un examen de tous les éléments probants disponibles.

[notice] L’article complet est visible sur le site de l’EFSA[/notice] : http://www.efsa.europa.eu/fr/topics/topic/aspartame.htm