Les désinfectants couramment utilisés ne parviennent pas à détruire le biofilm de Salmonella enterica de la surface de matériaux en contact avec les aliments.

 

Commonly used disinfectants fail to eradicate Salmonella enterica biofilm from food contact surface materials.

http://www.asm.org/images/Communications/tips/2014/0114disinfect.pdf

RÉSUMÉ

La salmonellose est la deuxième cause la plus fréquente des maladies d’origine alimentaire dans le monde entier.

La contamination des surfaces dans les environnements de préparation des aliments peut induire la formation de biofilm, avec un risque de contamination des aliments. La décontamination efficace des surfaces affectées par le biofilm est difficile. En utilisant le réacteur à biofilm CDC, l’activité de l’hypochlorite de sodium, l’hydroxyde de sodium (soude) et le chlorure de benzalkonium ont été examinés face à un biofilm de Salmonella jeune (48 heures) et relativement matur (168 heures). Les trois agents se traduisent par une réduction des numérations viables de Salmonella, mais seul l’hydroxyde de sodium a entraîné l’éradication du biofilm en phase initiale. Aucun des agents n’a obtenu l’éradication du biofilm matur, même au bout de 90 minutes de temps de contact. Les études de l’activité de désinfection chimique contre le biofilm devraient inclure une évaluation de l’activité contre le biofilm mature. La difficulté de l’éradication du biofilm établi de Salmonella permet de souligner la priorité d’empêcher l’accès de Salmonella aux zones d’installations de production d’aliments après la cuisson.

 

[notice]

CDC developed and licensed a Biofilm reactor (the CDC Reactor, BioSurface Technologies, Bozeman, MT) that is used to study single and multispecies biofilms.

http://www.cdc.gov/hai/research/research.html

[/notice]