Sur être un scientifique : Un guide de conduite responsable dans la recherche. Troisième édition. NAP 

On Being a Scientist: A Guide to Responsible Conduct in Research: Third Edition

The National Academies Press

http://nap.edu/catalog.php?record_id=12192

cover

Préface 

L’entreprise scientifique est établie sur une base de confiance. La société espère que les résultats de la recherche scientifique sont un reflet honnête et précis du travail d’un chercheur. Les chercheurs espèrent également que leurs collègues ont soigneusement recueilli les données, employé des techniques analytiques et des statistiques appropriées, rapporté leurs résultats avec précision, et traité les travaux d’autres chercheurs avec respect. Quand cette confiance est mal placée et les normes professionnelles de la science ne sont pas respectées, les chercheurs ne se sentent pas seulement offensés, mais estiment que la base de leur profession a été minée. Ceci affecterait la relation entre la science et la société.

Sur être un scientifique : Un guide de conduite responsable en recherche présente un aperçu des normes professionnelles de la science et explique pourquoi le respect de ces normes est essentiel pour la poursuite du progrès scientifique. En accord avec les éditions précédentes publiées en 1989 et 1995, ce guide fournit un aperçu des normes professionnelles en matière de recherche. Il vise en outre à mettre en évidence des problèmes particuliers auxquels la communauté scientifique est confrontée au début du 21e siècle. Bien que destiné en premier lieu aux étudiants de troisième cycle, aux postdocs, et aux professeurs débutants dans un cadre universitaire, ce guide est également utile aux scientifiques à toutes les étapes de leur éducation et carrière, y compris ceux qui travaillent dans l’industrie et la fonction publique. Ainsi, le terme « scientifique » dans le titre et le texte s’applique de façon très large et inclut tous les chercheurs engagés dans la recherche de nouvelles connaissances grâce à des protocoles appliquant des méthodes scientifiques.

Dans le passé, les chercheurs débutants apprenaient les normes de la science en grande partie, en participant à la recherche et en observant d’autres chercheurs prendre des décisions sur l’interprétation des données et la présentation des résultats, et des interactions avec leurs collègues. Ils ont discuté des pratiques professionnelles avec leurs pairs, avec le personnel de soutien, et avec des chercheurs plus expérimentés. Ils ont appris comment les grandes valeurs éthiques que nous honorons dans la vie quotidienne s’appliquent dans le cadre de la science. Au cours de ce processus d’apprentissage, les conseillers et les mentors de la recherche en particulier peuvent exercer un effet profond sur le développement professionnel et personnel des chercheurs débutants, comme discuté dans ce guide. Cette assimilation des normes professionnelles par  l’expérience sont extrêmement importantes.

Cependant, beaucoup de chercheurs débutants n’apprennent pas assez sur les normes de la science à travers des expériences de recherche. La science de nos jours évolue si vite en complexité que les chercheurs expérimentés n’ont souvent  pas le temps ou l’occasion d’expliquer pourquoi une décision ou une mesure a été prise. Les directives institutionnelles, locales, étatiques et fédérales peuvent être écrasantes, déroutantes, et ambigues. Et les chercheurs débutants ne reçoivent pas toujours les meilleurs conseils d’autres personnes ou ne sont pas témoins de comportement exemplaire. Les enquêtes anonymes montrent que beaucoup de chercheurs admettent s’engager dans des pratiques irresponsables ou ont vu d’autres faire de même.

En outre, les changements au sein de la science ont compliqué les efforts pour s’assurer que chaque chercheur a acquis une solide base dans les codes professionnels de la science. Bien que l’aide en faveur de la recherche ait considérablement augmenté ces dernières années, les occasions passionnantes ont continué à se multiplier plus rapidement que les ressources, et la disparité qui en résulte entre les opportunités et les ressources a aussi réduit le temps disponible aux chercheurs pour discuter des normes professionnelles. Comme la recherche est devenue plus interdisciplinaire et multinationale, il est encore plus difficile de s’assurer que la communication entre les membres d’un projet de recherche est suffisante. Les liens accrus entre les chercheurs universitaires, industriels, et gouvernementaux ont renforcé la recherche, mais ont aussi accru les risques de conflits. Et le progrès rapide des technologies -y compris les technologies de communications numériques- a créé une multitude de nouvelles possibilités et de nouveaux défis.

Dans cet environnement en mutation du début du 21ème siècle, un petit guide comme Etre un scientifique peut fournir seulement une introduction à la conduite responsable de la recherche. Les lecteurs sont ainsi encouragés à utiliser la section « Ressources supplémentaires » de ce guide, qui répertorie plusieurs publications utiles, sites Web, et d’autres matériaux sur l’éthique scientifique et les normes professionnelles, pour trouver davantage de matériel qui explore ce discours. Les défis posés notamment par le nombre croissant de liens globaux et multinationaux au sein de la communauté scientifique feront l’objet d’une publication ultérieure du Conseil National de Recherche.

Les chercheurs confirmés ont une responsabilité particulière pour faire respecter et promulguer des normes élevées dans la science. Ils devraient servir de modèles pour leurs étudiants et pour leurs collègues, et ils devraient illustrer des pratiques responsables dans leur enseignement et leurs conversations avec les autres. Ils ont une obligation professionnelle pour créer des cadres de recherche positifs et pour répondre aux préoccupations concernant les comportements irresponsables. Les chercheurs confirmés peuvent gagner en mérite avec l’importance des normes professionnelles en ayant à l’esprit les sujets présentés dans ce guide et en les discutant avec leurs groupes de recherche et les étudiants. Ainsi, ils aident à maintenir les bases de l’entreprise scientifique et sa réputation avec la société.

 

Ralph J. Cicerone
President, National Academy of Sciences

Charles M. Vest
President, National Academy of Engineering

Harvey V. Fineberg
President, Institute of Medicine