Les produits de psyllium et la diminution du taux de cholestérol sanguin.(Santé Canada)

Résumé de l’évaluation par Santé Canada d’une allégation santé au sujet des aliments contenant du psyllium et de la diminution du cholestérol sanguin.

Lire le document complet au :

http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/label-etiquet/claims-reclam/assess-evalu/psyllium-cholesterol-fra.php

[important]Quelques extraits [/important]

  • Contexte

En juillet 2007, la Direction des aliments de Santé Canada a reçu une demande de l’industrie alimentaire sollicitant l’autorisation d’utiliser une allégation de réduction du risque de maladies sur des produits alimentaires contenant du psyllium. Cette allégation établirait un lien entre la consommation de fibres de psyllium et une réduction du risque de maladies du cœur en abaissant le taux de cholestérol sanguin.

  • Preuves scientifiques à l'appui de l'allégation

En 1998, la Food and Drug Administration des États-Unis (la US FDA) a autorisé, en vertu de la Nutrition Labelling and Education Act, l’utilisation d’une allégation santé établissant un lien entre les fibres de psyllium et la réduction du risque de maladie coronarienne. La requête présentée aux États-Unis n’a pas été fournie comme preuve par le requérant comme ce fut le cas pour d’autres allégations santé approuvées par la US FDA. Cependant, Santé Canada a décidé d’accepter, à titre de preuve, une mise à jour de la documentation publiée depuis l’approbation de l’allégation aux États-Unis, à la condition qu’un examen systématique de ces données fasse partie de la demande. Les preuves présentées par le requérant comprennent un examen systématique des ouvrages scientifiques publiés de 1996 à 2005 qui a été préparé par le Program in Food Safety, Nutrition and Regulatory Affairs (le PFSNRA) de l’Université de Toronto. Dans cet examen, 21 études chez les humains portant  sur les fibres de psyllium et leur effet hypocholestérolémiant ont été recensées. Le cholestérol LDL et le cholestérol total sont les paramètres qui ont été mesurés dans les études examinées, lesquels sont des facteurs de risque ou des biomarqueurs reconnus des maladies du cœur.

Dans l’ensemble, selon l’examen de la documentation de PFSNRA (2006), un apport de 7 grammes de fibres de psyllium solubles a entraîné une réduction significative sur le plan physiologique du cholestérol LDL, laquelle a varié de 0,047 % à 0,86 % par gramme de fibres. La plupart des études ont porté sur des sujets atteints d’une hypercholestérolémie variant de légère à élevée. L’examen de PFSNRA n’a recensé aucune preuve contredisant les observations précédentes sur lesquelles la FDA a basé son règlement final au sujet de l’allégation santé établissant un lien entre les fibres de psyllium et la réduction du risque de maladies du cœur (en réduisant le cholestérol sanguin).

  • Conclusions de Santé Canada

Santé Canada a conclu que des preuves scientifique appuient l’allégation thérapeutique établissant le lien entre la consommation de fibres de psyllium et la réduction du taux de cholestérol sanguin. L’allégation est pertinente et applicable à la population canadienne puisqu’une proportion élevée de la population (environ 44 %) est atteinte d’hyperlipidémie et que les adultes dont le taux de cholestérol est normal ou légèrement élevé pourraient aussi bénéficier d’un apport accru en psyllium.

En se basant sur les preuves publiées, la recherche auprès des consommateurs et les commentaires préliminaires de l’industrie, ainsi qu’en tenant compte des décisions prises dans d’autres pays, Santé Canada est d’avis que l’allégation thérapeutique ci-dessous au sujet de produits contenant du psyllium est justifiée dans la mesure où les aliments faisant l’objet de ces énoncés satisfont à certaines conditions.