Nouvelles technologies et innovation collaborative dans le secteur alimentaire;

Un article du projet RECAPT de l’Union Européenne.

RECAPT (sigle désignant en anglais « Retailer and Consumer Acceptance of Promising Novel Technologies and Collaborative Innovation Management ») est un projet de trois ans (2011 2014) financé par l’UE, dont l’objectif est de promouvoir une gestion plus collaborative des innovations le long de la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Plus précisément, le projet RECAPT consiste à analyser le rôle joué par les distributeurs et les traiteurs, ainsi que la manière dont les différents acteurs collaborent dans le processus d’innovation.

Le rôle des distributeurs et des traiteurs dans l’innovation alimentaire
Il existe très peu d’études récentes sur la manière dont les distributeurs et les traiteurs prennent leurs décisions quant aux nouveaux produits, particulièrement en ce qui concerne ceux reposant sur de nouvelles technologies. Ces technologies peuvent être définies comme des évolutions scientifiques et technologiques qui modifient la manière dont les aliments sont produits et traités et peuvent (ou non) résulter en un produit différencié pour les consommateurs. Ces évolutions peuvent être de totales découvertes (par exemple, la viande in vitro) ou leur application dans le secteur alimentaire peut constituer la nouveauté (par exemple, les nanotechnologies). Pour un aperçu des nouvelles technologies identifiées dans ce projet, voir le Tableau 1. Dans le cadre de ce projet, une série d’entretiens ont été organisés avec des distributeurs, des traiteurs, des fabricants et des fournisseurs de produits alimentaires, afin d’aborder trois questions liées au rôle joué par les distributeurs et les traiteurs dans l’innovation.

[important]Aperçu des technologies prometteuses[/important].

Méthodes  de  texturation  

  •  Technologie de la pression hydrodynamique (onde de choc).
  •  Découpe par ultrasons.
  •  Homogénéisation à haute pression.

Traitement  doux  

  •  Traitement à haute pression (désigné par le sigle anglais HPP pour «High Pressure Processing»).
  •  Chauffage infrarouge.
  •  Extraction de fluides supercritiques (désignée par le sigle anglais SCFX pour «Super Critical Fluid Extraction»).

Procédés  électromagnétiques  

  •   Champs électriques pulsés (désignés par le sigle anglais PEF pour «Pulsed Electric Fields»).
  •   Irradiation sous faisceaux d’électrons.
  •   Chauffage ohmique.
  •   Plasma prélevé au froid.

Procédés  d’emballage  avancés  

  •  Emballage intelligent.
  •  Identification par radiofréquence (désignée par le sigle anglais RFID pour «Radio-Frequency Identification»).
  • Revêtements comestibles.
  • Emballage actif.
  • Film biodégradable pour l’emballage.

 

Suite de l’article à lire sur le site EUFIC : http://www.eufic.org/article/fr/artid/Nouvelles_technologies_innovation_collaborative_dans_le_secteur_alimentaire/

 

Lien Permanent pour cet article : https://bakriassoumani.com/nouvelles-technologies-et-innovation-collaborative-dans-le-secteur-alimentaire/