Une nouvelle étude pour évaluer l’impact de trois stratégies simples et rentables favorisant un vieillissement sain. International Osteoporosis Foundation.

Une étude plurinationale dans le but d’évaluer les bénéfices de la vitamine D, des oméga 3 et de l’exercice physique dans la prévention des maladies chroniques chez la personne âgée.

http://www.iofbonehealth.org/news/news-detail.html?newsID=510#Francais

Le 3 février 2012

En Europe, le nombre de personnes âgées de 70 ans et plus augmentera de 40% durant les 20 prochaines années et pendant ce temps, la proportion de personnes âgées de 80 ans et plus va plus que doubler1. Les autorités sanitaires et la communauté médicale s’attendent à une augmentation correspondante du nombre de personnes souffrant de maladies chroniques liées à l’âge, maladies qui sont onéreuses et invalidantes, telles que l’ostéoporose, l’arthrite, les maladies cardiaques et pulmonaires et la démence.

L’augmentation significative du nombre de personnes souffrant de maladies chroniques liées à l’âge aura des répercussions importantes au niveau social, économique et des systèmes de santé à travers l’Europe, à moins que des stratégies efficaces de prévention ne soient mises en place.

Une nouvelle étude internationale, dont le lancement est annoncé aujourd’hui par l’université de Zürich, espère apporter les preuves définitives que trois mesures efficaces, abordables et sûres peuvent être prises afin de réduire significativement le poids des maladies chroniques chez la personne âgée. L’étude DO-HEALTH (VitaminD3-Oméga 3-Home Exercise- Healthy Ageing and Longevity Trial) sera la plus grande étude européenne traitant d’un vieillissement en bonne santé. Cette étude apportera des preuves solides dans l’efficacité et la sûreté de ces trois interventions simples et préventives : la vitamine D, les acides gras oméga 3 et un programme d’exercice physique simple pratiqué à la maison.

Le Professeur Bischoff-Ferrari, directeur du centre du vieillissement et de la mobilité à l’université de Zürich et responsable de l’étude DO-HEALTH a indiqué : « Différentes études ont montré que la vitamine D et des programmes exercices physiques simples et ciblés pouvaient améliorer significativement la mobilité fonctionnelle et réduire les chutes et les fractures, et ce jusqu’à 30% chez les seniors. Les oméga3 apportent également un bénéfice significatif pour la santé chez ces personnes. DO-HEALTH espère apporter la preuve définitive que ces trois interventions, seules ou combinées, sont capables de réduire le nombre de fractures, le déclin fonctionnel et cognitif, le risque d’hypertension et les risques d’infection chez la personne âgée. »

De plus, cette étude mesurera également plusieurs autres paramètres importants, tels que la sévérité des douleurs aux genoux chez les patients souffrant d’arthrite, la capacité à mener à bien des activités de la vie courante et la qualité de vie en général des participants.
DO-HEALTH commencera à recruter des seniors dans cinq pays européens à partir de mai 2012 et inclura plus de 2’000 personnes, âgées de 70 ans et plus, en bonne santé au début de l’étude et vivant en institution. L’étude s’étendra sur 3 ans. Le suivi des participants se fera de façon personnalisée, trimestriellement et une visite médicale sera pratiquée annuellement. Les participants seront recrutés par les équipes des universités de Zürich, Bâle, Genève, Toulouse, Innsbruck, Nuremberg, Coimbra, et La Charité, Berlin.

Le Professeur René Rizzoli, membre du conseil de l’IOF (International Osteoporosis Foundation) et chef du service des maladies osseuses au département des spécialités de médecine de l’hôpital cantonal de Genève et de la faculté de médecine a affirmé : « Les découvertes de cette importante et nouvelle étude pourront apporter les preuves tangibles qui mèneront à la mise en place de stratégies simples, rentables et à des recommendations médicales qui aideront à combattre le poids croissant générés par les maladies chroniques dans la population âgée européenne. Les autorités sanitaires doivent entreprendre tout ce qu’elles peuvent pour s’assurer que les citoyens âgés restent indépendants physiquement et des membres actifs de notre population. »

1. http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=MEMO/05/96&format=HTML&aged=0&language=EN&guiLanguage=en

FIN

 

Lien Permanent pour cet article : https://bakriassoumani.com/une-nouvelle-etude-pour-evaluer-limpact-de-trois-strategies-simples-et-rentables-favorisant-un-vieillissement-sain-international-osteoporosis-foundation/